Appel au rassemblement pour la défense des SES le mercredi 11 avril à Paris

Etudiant.e.s en économie, nous militons depuis 2011 pour un enseignement pluraliste de l’économie dans le supérieur. A ce titre, nous prenons régulièrement en exemple la façon dont les sciences économiques et sociales sont enseignées au lycée. En effet, en étudiant différents objets sous un angle pluridisciplinaire (économie, sociologie et sciences politiques), celles-ci participent au processus de construction de l’esprit critique et par là, du citoyen. Ce processus devrait logiquement continuer, entre autres, dans les formations d’économie, de la licence au master. Pourtant, nos travaux mettent en exergue une déconnexion des enseignements de la réalité économique et sociale qu’ils sont censés étudier.

Alors que l’approche des SES doit être un exemple pour améliorer les cursus d’économie dans le supérieur, la réforme fait craindre au contraire un véritable nivellement par le bas. Baisse du volume horaire des SES en seconde, possible cloisonnement disciplinaire et récupérations politiques des programmes risquent de dénaturer cette matière.

Nous apportons donc tout notre soutien à l’Association des Professeurs de SES (APSES).

Pour en savoir plus vous pouvez suivre sur Facebook la mobilisation et consulter le communiqué de presse de l’APSES.